Écrire un GN à plusieurs : tips pour que tout se passe bien

C’est bien connu, y’en a plus dans plusieurs têtes que dans une seule. Même pour l’écriture, c’est plus sympa de l’écrire à plusieurs. C’est bien beau de dire qu’écrire à plusieurs est mieux (globalement) qu’écrire tout seul. C’est tout aussi facile de dire ça, tu me diras. Et tu dirais quoi si je t’apportais des solutions ?

Voici quelques tips pour bien écrire un GN à plusieurs

Et si vous vous organisiez ?

On l’a vu dans les avantages qu’il y a à écrire un GN à plusieurs : plus d’organisateurs veut aussi dire de nombreuses idées et un jeu plus riche. Mais chaque médaille possède son revers. Tout le monde est très occupé. C’est parfois difficile de se coordonner pour trouver un créneau qui correspond à tout le monde ! Et la difficulté est proportionnelle au nombre de personnes qui participent à l’écriture !

Plus de personnes impliquées = plus de plannings à gérer !

Que faire alors ? Peut-être que, plutôt que de définir un jour précis – tous les mardis on se retrouve pour écrire ! – qui peut s’avérer vite fastidieux, il faut peut-être définir un rythme. Comme ça, pas de jour précis, c’est plus flexible et tout le monde est content. Tous les quinze jours par exemple, histoire que tout le monde ait le temps d’avancer.

Le tip qui va bien : à chaque rendez-vous, vous créer un questionnaire reprenant plusieurs dates sur votre outil préféré, afin que chacun puisse voter.

~

Physiquement proches ou loin des yeux près du cœur ?

Les sessions à plusieurs, tous ensemble dans une même pièce, c’est vraiment chouette. Et à mon sens, c’est lors de ce genre de sessions que l’on se montre le plus efficace et productif. En plus, tu peux demander de l’aide aux autres et ajuster en temps réel tes écrits aux leurs lorsqu’un changement est décidé ou qu’une précision est apportée.

Bien entendu, on peut aussi faire la réunion via les moyens technologiques à notre disposition : Skype, Hangouts, Mumble ou même Teamspeak. Mais soyons francs : on sait tous que ça va être difficile. Problèmes de connexion, afk intempestifs, micros qui ne fonctionnent pas… autant de soucis techniques qui pourront venir gâcher votre séance d’écriture collective.

 

Et si vous vous « focusiez » ?

Au risque d’enfoncer une porte ouverte, tous les éléments les plus importants doivent être décidés ensemble. Timeline, intrigues et personnages, concevez tous ces éléments ensemble. Ne vous éparpillez pas ! C’est le meilleur moyen d’oublier et de perdre des informations en route…

FOCUS

~

On ne garde rien pour soi !

De toute manière, vos co-organisateurs ne seront (normalement) pas joueurs sur votre GN ou murder-party. Et qu’ils sachent où vous allez et où vous en êtes, tant qu’à faire. Alors, on oublie la rétention d’informations !

Et comme nous vivons au 21e siècle, utiliser des plateformes de partage et d’écriture collaborative est une idée qu’elle est bonne ! Chaque personne autorisée peut consulter et/ou modifier vos écrits, pour ajouter un détail, un nom… Ça vous évite de vous retrouver avec 35 versions d’un même document renvoyés 15 fois chacun.

Résultat de recherche d'images pour "document version finale meme"

Avouez, c’est l’idéal quand on écrit à plusieurs sans forcément se voir tous les jours !

#En bref

Écrire un GN à plusieurs, ça demande simplement un peu d’organisation. Rien d’insurmontable donc ! Comme d’habitude, il ne s’agit ici que d’un petit florilège d’idées qui me sont venues. Si tu en as d’autres, tirées de ton expérience, n’hésite pas !

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*