Spotted, les signes qui ne trompent pas : démasquer un gniste dans la vraie vie

Le saviez-vous ? Le gniste ne passe pas l’intégralité de son temps costumé, une arme à la main à incarner un rôle. Derrière le joueur se cache une autre personne. Ou bien ce qu’il fait tous les jours n’est qu’un autre rôle… « Le monde entier est une scène, hommes et femmes, tous, n’y sont que des acteurs. », pour citer Shakespeare. Et si vous voulez trouver les gnistes les plus hots dans ta région ?

Apprenez à démasquer un gniste dans la vraie vie !

à l’usage des non-gnistes, mais pas que !

On est souvent surpris des endroits où il est possible de trouver un gniste. Nous sommes légion, c’est clair. Et nous pouvons « poper » n’importe où : du guichet d’une banque, d’un comptoir de bar, de derrière un rayon de grande surface ou de derrière un bureau d’une quelconque administration. Habilement dissimulés dans un costume de « personne de tous les jours », on est pratiquement indétectables. Pratiquement. Car il existe quelques signes qui ne trompent pas les yeux les plus avertis. Et les vôtres, bientôt.

Et si vous commenciez par l’interroger ? Sauf exception, parce qu’il y a toujours des exceptions, ce n’est pas vraiment écrit sur notre front « Je suis gniste ». On ne s’habille pas tous les jours en armure, robe Belle-Époque ou tenue de survivant post-apocalyptique. Approchez-vous de la personne que vous pensez être gniste et engagez la conversation. Demandez-lui de raconter son week-end, ses vacances ou ses projets créatifs !

Personnellement, j’adore raconter mes exploits en GN, d’autant quand je suis en plein gn-blues. Et si le récit comporte l’un de ces éléments (au choix, liste non exhaustive), alors vous êtes face à un gniste :

  • des zombies à dézinguer ;
  • un traité de paix conclu avec les <insérer ici le nom de la race concernée> ;
  • une rencontre avec Churchill ou une enquête avec Hercule Poirot ;
  • un raid d’orc réussi.

Et bien d’autres joyeusetés encore. Et si ce premier test n’est pas probant, alors tendez l’oreille pour écouter les anecdotes qu’il peut raconter au détour d’une conversation !

Le GN, c’est une passion comme une autre. Et c’est rare qu’une personne n’ait qu’un seul loisir. Si le gniste est souvent quelqu’un de créatif : écriture, escrime, théâtre/improvisation, littératures de l’imaginaire, musique, création de costumes… Ce sont souvent des personnes très curieuses, ouvertes d’esprit !

En bref

Le GN est un loisir riche, je ne le répèterai jamais assez. Il nous apporte évasion, bien-être, détente et dépassement de soi. Toutefois, nous portons rarement notre loisir sur notre visage ou notre apparence. Alors, pour découvrir les gnistes et leurs passions, rien de mieux que d’engager la conversation !

Et si vous croyez avoir reconnu le chef de la tribu orc avec lequel vous avez sympathisé dans les traits de votre banquier, posez-lui gentiment la question ! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*