[Top] Le quotidien d’un Gniste en gifs

Le GN, c’est une passion qui nous suit pour toute la vie. Bon, peut-être pas, mais ça nous accompagne au moins un petit bout de temps. Et surtout dans notre quotidien. Inutile de mentir, je vous connais, fieffés gnistes ! Toujours en train de préparer un costume, chercher le meilleur moyen d’interpréter son personnage, radoter sur des jeux passés (si si, on vous connaît)… Bref, ça vous habite au jour le jour.

Voyons ensemble notre lot quotidien… en gifs !

Avant-propos

Voici une coupe transversale du cerveau d’un pratiquant de jeu de rôle grandeur nature, plus communément appelé gniste. La preuve scientifique de ce fait a été établie par de longues et fructueuses recherches menées par moi-même.

Il a donc été établi par moi-même (mais on ne reviendra plus sur ça) que son loisir favori occupe une grande place dans l’esprit du gniste. Pire, quand il est atteint du mal de l’organisateur, il perd les pédales et oublie parfois de dormir. Nous en parlerons dans un autre billet.

Bien. Vous voilà maintenant équipés pour partir à l’assaut de votre quotidien !

~

Quand on entend : « Pourquoi tu fais pas autre chose de tes week-ends ? »

Quand je rencontre des non-lecteurs.

C’est pas faux. Parfois, on fait du jeu de rôle papier ! Bon, faut dire qu’on tourne autour de la même thématique quand même. Mais quand on aime…

~

Lors de l’ouverture d’un GN qui a la hype

Résultat de recherche d'images pour "mouettes monde de nemo"

Tout le monde l’attend – enfin le monde des gnistes du coin. Il promet, l’orga est au top, elle a su faire passer des infos pour maintenir un teasing constant des joueurs. Mais voilà, il y a un casting et c’est aussi premier arrivé, premier servi et y’aura pas de place pour tout le monde ! Autant être prêt… Alors vous attendez fébrilement l’ouverture des inscriptions, comme des vautours une proie. Ou des mouettes de petits poissons sans défense, comme sur l’illustration !

~

Auquel tu as réussi à t’inscrire

Résultat de recherche d'images pour "frime"

La classe à Dallas ! Y’a plus qu’à attendre le back et préparer son personnage. Et aussi à vous vanter, un peu. Ça fait jamais de mal, après tout.

~

Ou pas…

Quand les statistiques montrent que le livre n’est pas mort.

Tant qu’il y a de la vie, y’a de l’espoir. Sauf que parfois, l’espoir se barre dans un pays chaud sans prévenir. Du coup, la déconvenue est au rendez-vous. La fameuse coupure internet dont on a parlé plus haut, plus de places, pas de rôle qui convient au questionnaire qu’on a rempli… Bah voilà, ça arrive !

~

En voyant le prix de certains GN…

Quand je vois un livre abandonné dans un isoloir au bureau de vote.

C’est vrai que même si on regarde ce qu’il y a d’inclus dans la PAF, faut parfois choisir entre manger autre chose que de l’eau pendant trois mois et participer à ce GN de folie. C’est dur, mais ça s’appelle la vie de grande personne !

Mais je suis sûre que vous avez déjà ressenti ce mini-infarctus à la vue du prix demandé. Même si le jeu et ce qu’ils proposent autour en valent le coup !

~

La création d’un nouveau costume

Ça, c’est dit ! Concevoir de A à Z un nouveau costume, c’est à chaque fois se lancer dans l’inconnu. Et y’a de la pression ! Tenir une deadline, ne pas commettre de faute de goût ou d’anachronisme…

Mais le jeu en vaut souvent la chandelle car c’est bon de se la péter quand on reçoit des tonnes de compliment sur un costume, vous ne trouvez pas ?

~

Le retour à la vie réelle

Quand j’ai terminé mon livre mais qu’il me reste pas mal de métro à faire.

Aussi agréable comme un coup de poing dans le ventre de bon matin. Vous voyez le genre.

~

Les souvenirs-doudous

Quand je prends dans mes bras un nouveau livre.

Du genre de ceux auxquels ça fait du bien de penser quand la pause-gn est BEAUCOUP trop longue.

~

 

Trouver des techniques pour patienter…

La force du gn blues

C’est Jean qui t’le dit ! Et au cas où, voici par où tu passeras en attendant que ça aille mieux…

Je sais, il y a d’autres moments du quotidien d’un gniste. Mais rassurez-vous, y’aura une suite à ce top !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*