[De retour de GN] Terres Sauvages 2017 : l’histoire prendrait-elle fin ?

J’avoue, ce titre est un peu clickbait. Le GN Terres Sauvages n’a pas connu en 2017 son dernier opus, il est destiné à durer encore longtemps, je l’espère pour lui. Je profite plutôt d’un épisode de Retour de GN pour faire le point sur ma participation, mais aussi sur les raisons pour lesquelles je ne pense pas resigner l’an prochain.

De retour de GN : Terres Sauvages !

L’amour durerait-il trois ans ?

C’est donc la troisième année consécutive que j’incarne le personnage du chirurgien de Fort-Espérance, la principale cité du jeu. Trois ans que je répare les gros bobos, que je cautérise les plaies et que j’apprends la compétences aux morts en sursis joueurs. Cette année, j’ai changé de personnage pour passer de l’humaine caricature de la scientifique à la peau-verte cinglée et à la voix aiguë. C’était fun !

Mais voilà. De mon personnages de Terres Sauvages, j’ai l’impression d’avoir fait le tour. Même si dans l’ensemble, je m’y amuse bien – et rien ne dit que je ne craquerai pas l’an prochain, je n’arrive pas pour le moment à me projeter dans le prochain opus. Pas encore, peut-être…

C’était bien.

Terres Sauvages, c’est un GN que j’aime bien. Plus pour les rencontres que j’y (ai) fait chaque année, pour les moments inoubliables et les cuites mémorables vécus là-bas que pour le genre du jeu. Je ne suis pas très baston pour la baston, mais mon rôle me permet du roleplay alors ça va.

Après mûre réflexion – si si – il apparaît que Terres Sauvages 2017 a été le meilleur pour moi. Mon personnage m’a vraiment plu et collé à la peau* (va retrouver ta voix après deux jours à parler avec un ton perçant) et je me suis éclatée dans ce que je faisais. Et puis, voir les joueurs entrer aussi facilement dans les délires d’Agrippine, c’était juste du fun à l’état pur.

Et puis c’est aussi l’occasion de retrouver des amis que je ne vois pratiquement que là-bas. Et puis le site est toujours aussi magnifique, avec son lac et sa magnifique forêt. C’est un plaisir de se promener là-bas, de jour comme de nuit. Question mise en scène, les organisateurs ont fait un travail de fou. Chapeau bas !

*Lééééééon !

Oui, je pense que je me suis vraiment bien amusée à Terres Sauvages et que le jeu n’a été presque succession de bons moments.

~

Mais voilà…

Il y a toujours des petits couacs dans l’organisation d’un GN, je suis bien placée pour le savoir. Ici, ça ne tient pas aux joueurs qui se sont tous montrés très impliqués dans leurs rôles, ni du scénario. Le problème vient des organisateurs en eux-mêmes et de leur politique à deux vitesses.

Le camouflage des tentes TO. Il a été annoncé que toutes les tentes TO devaient absolument être camouflées sous peine d’être refusées. On s’est arrangées une amie et moi pour que nos magnifiques tentes Quechua le soient… Quelle bonne surprise d’apercevoir à travers les arbres des couleurs violettes, oranges et bleues bien criardes et bien visibles des zones TI… Faut croire que certains chanceux étaient à Terres Sauvages. Je peux concevoir l’envie d’un « tout-TI », mais qu’on oblige tout le monde à jouer le jeu.

L’heure d’arrivée. Tout le monde n’a pas le loisir de prendre une demi-journée – voire une journée – de congé pour participer à un GN. Que des organisateurs ne le comprennent pas et ne soient pas souples sur la question, surtout quand certains joueurs viennent de Paris chargés jusqu’au toit de la voiture car on ne nous prête quasi-rien me reste un peu en travers de la gorge. Désolée messieurs-dames les orgas de TS, mais chacun fait ce qu’il peut.

<avis personnel détecté>
J’exagère volontairement ce dernier point puisqu’on a pu emménager facilement et relativement tranquillement, mais s’il y a un point à ré-évaluer, c’est bien celui-là.
</avis personnel détecté>

~

En Bref

Terres Sauvages 2017 n’aura pas été le fiasco auquel je m’attendais. J’ai passé un très bon moment et je garde en souvenir des moments de roleplay mémorables, malgré les organisateurs et leurs agissements qui me sont sortis par les yeux. Question Gn blues, c’est un peu étrange… C’était plus comme un dernier tour de piste dont je garde un souvenir nostalgique. Après, rien n’est encore joué, il est bien possible que je revienne en 2018 !

 

2 Replies to “[De retour de GN] Terres Sauvages 2017 : l’histoire prendrait-elle fin ?”

  1. Bonjour,
    Je ne trouve pas objectif que nous soyons mis en cause pour les Tentes TO. Nous avons fait suffisamment de propagande pour que les participants prennent leurs dispositions pour que le jeu ne ressemble pas au camping de Dour. Et nous n’avons pas non plus une police montée pour allez coller des amendes a ceux qui malgré tout ne respectent pas. Nous avons été très insistant à ce sujet en espérant que le plus grand nombre jouent le jeu et merci à ceux qui l’ont fait. Nous ne pouvons renvoyer 50 personnes chez eux car ils n’ont pas prévue de « camouflage ». On nous a conseillé d’être plus sévère. Nous pensons effectivement interdire les tentes TO comme dans la plupart des GN.

    L’heure d’arrivée est une contrainte pour les PNJ. Nous insistons également lourdement pour que les PNJ s’organisent pour être prêt au début du TI, cela nous paraît évident que les PNJ doivent être prêts avant les PJ. Nous sommes tout de même assez tolérant et je trouve les motifs de critique impertinent surtout quand vous dite que le problème vient des organisateurs eux-même en parlant des problèmes sus mentionnées.

    Pierre-yves
    Orga à TS

    • Concernant les tentes : je n’ai jamais mentionné l’interdiction pure et simple des tentes TO, mais bien le camouflage. Je me suis rendue compte que c’était carrément faisable et ça permet à ceux qui ne peuvent pas/n’ont pas les moyens ou la place de stocker s’offrir une tente type Sahara de participer au GN. Le truc, c’est que certains sont passés entre les mailles du filet et que c’est tout le monde ou personne. Surtout que les tentes de toutes les couleurs étaient à deux pas de Fort-Espérance, soit environ minutes de marche.
      Pour l’heure d’arrivée : je suis TOTALEMENT d’accord avec toi, les PNJ doivent être présents quand le jeu commence. Ce que je vous « reproche », ce que je déplore surtout, c’est les réponses que vous nous avez faites lorsqu’on vous a expliqué notre situation… Tout le monde ne sait pas prendre un après-midi de congé pour venir à un GN…

      En espérant avoir éclairci mes propos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*