[Top] Idées reçues sur les organisateurs de GN

Un GN, ça s’organise. Et il en faut, des masochistes personnes pour créer l’histoire générale, l’intrigue et l’univers d’un GN ! Ils œuvrent sous le sceau du secret et à moins d’être au cœur de la question, on ne sait pas bien ce qu’ils peuvent bien faire chaque jour. Alors, on fait travailler notre imagination et on invente.

Il y a beaucoup d’idées reçues sur les orgas de GN !

Ils ne font qu’écrire

Sans se soucier du reste. Ils envoient bien de temps en temps un mail à leurs joueurs et les tiennent au courant via les réseaux sociaux – lorsqu’ils sont bien lunés. Ils ne sont pas très technophiles, les organisateurs. Une légende court même, une légende qui dit que certains organisateurs écrivent encore à la plume d’oie sur du parchemin. Comment tout ça finit en PDF ? Un mystère.

Heureusement qu’ils ne sont pas tous comme ça et que certains ont été mordus par un ordinateur quand ils étaient petits pour afficher la présence de leur GN sur les réseaux sociaux et/ou un site internet pour les plus motivés !

~

Ils manquent de temps

Idée reçue pas si fausse que ça. Le souci, quand on organise un GN, c’est qu’on aimerait consacrer tout son temps à cela. Mais il faut bien vivre et travailler. C’est dur et c’est pas cool. Mais c’est la vie ! Mais rassurez-vous, il trouve toujours un peu de temps libre quand on est passionné : on grappille sa pause déjeuner, ses soirées et ses week-ends. Il faut bien ça, pour faire ce qu’on aime !

Mais que le peuple le joueur se rassure, ils sont toujours à l’heure. D’ailleurs, comme le dit un magicien plutôt connu :

Un magicien n’est jamais en retard, ni en avance d’ailleurs. Il arrive précisément à l’heure prévue. »

Eh bien c’est pareil pour l’orga. Ou presque.

~

Ils dorment peu

Encore une fois, c’est pas faux ! J’vous rassure, j’ai tout compris. Gardez votre répartie que je connais par coeur ! Forcément, quand on grignote sur le temps, c’est parfois souvent sur le sommeil aussi. Alors, on dort moins, à la guerre comme à la guerre ! Et comme le dit un très bon ami à moi…

~

Ils sont sadiques avec des idées tordues

Non, le but de l’organisateur n’est pas de mettre systématiquement ses joueurs dans une mouise totale. Bon, les malmener un peu ok, mais faut pas abuser. Et puis, ce sont souvent les joueurs eux-même qui s’y mettent eux-mêmes comme des grands !

Mais une chose est sûre, ils ont beaucoup d’imagination : donnez-leur une idée pour votre personnage, ils partiront avec et réussiront à vous surprendre. Croyez-moi, j’en sais quelque-chose.

~

Ils sont obnubilés par leur projet

Résultat de recherche d'images pour "perceval c'est pas faux"

Et passent leur temps à gamberger. Ils gardent l’oreille tendue dans les discussions, à l’affût d’une bribe, d’une parole qui pourrait servir de point de départ à une nouvelle partie de l’intrigue. Et bien entendu, ils ont toujours leur GN en tête ! Ça hante, un projet de cette ampleur.

~

Ils sont tout-puissants

Sans aucun doute mon cliché préféré ! Faut dire qu’en tant qu’orga, on a potentiellement le pouvoir absolu sur la vie des personnages. D’une phrase, on peut leur créer un lourd passé qui a laissé des séquelles ou lui donner toutes les armes pour briller en société, en combat ou en diplomatie (plomatie). Mais de grands pouvoirs impliquant de grandes responsabilités, nous en usons avec sagesse et parcimonie… Que ferait-on sans elles !

 

Vous êtes orga ? Vous avez déjà entendu d’autres clichés que ceux-là ? Vous êtes joueur et vous avez d’autres clichés sur les orgas ? Direction les commentaires !

 

Un commentaire à propos de “[Top] Idées reçues sur les organisateurs de GN

  1. Rétroliens : Dans la tête d'un organisateur... après son premier GN - Boîte à GN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*