[Réflexion] Expérience inoubliable en GN : comment faire ?

Une bonne expérience en GN, ça passe par plein de choses. Certaines qu’on ne contrôle pas vraiment, l’ambiance générale, les autres joueurs, le scénario et ses impondérables… Mais il y a des éléments qui sont en notre contrôle et qui peuvent être orientés dans le bon sens. Et si ça passe toujours pas… On aura essayé !

Petit retour sur les éléments pour se créer une expérience inoubliable en GN !

Le costume

Élément central d’un personnage – en plus du background je sais – et indispensable au GN. Et surtout pour pouvoir s’immerger complètement dans son personnage*. Alors avant tout, vous devez vous sentir à l’aise et il doit vous plaire, même s’il n’est pas parfait aux yeux des autres. Tant qu’il correspond au background général… Le reste n’est que poésie !

Une belle interprétation d’un personnage commence par un costume qui nous plaît.

Si vous ne me croyez pas, interrogez vos amis. Ou mieux, plongez dans vos souvenirs. Vous n’avez jamais été particulièrement fiers de vous durant une discussion particulièrement ardue durant laquelle vous avez dû défendre votre bout de gras envers et contre tout ? Ah, vous voyez.

*En tout bien tout honneur, évidemment ! Sinon, c’est dégueu.

~

Connaître son personnage pour pouvoir l’appréhender dans sa totalité

La première étape, la BASE, le B-A BA du GN, ce par quoi il faut commencer. Bref, c’est un truc d’une légère importance que vous envoient les organisateurs avant le GN. Et que si on vous le donne avant le GN, c’est pour que vous puissiez vous imprégner du personnage que vous pourrez l’incarner. Et si le costume vous y aidera, être au fait de ses réactions et de sa personnalité. Plus le personnage vous collera à la peau, plus vous kifferez votre GN. Non, je n’ai pas peur des mots !

Connais ton personnage comme toi-même. Même si ça, c’est déjà pas facile.

~

Osez José le RP !

Croyez-en les radoteurs, leurs plus grands moments sont souvent ceux d’un roleplay durant lequel ils ont tenté quelque chose, du bluff, de la menace ou un acte diplomatique. Qui a fonctionné* ! Et manifestement, ce souvenir les enjaillent, comme diraient les jeunes. Alors, pourquoi ne pas tenter le coup à votre tour ?

T’façon, essaie. Au mieux, t’es un héros. Au pire, tu passes juste pour un con pendant 5 minutes.

*Sinon, ils n’en parleraient même pas.

~

Et aussi plein d’autres choses…

C’est un peu l’intérêt d’incarner un personnage dont la personnalité n’a parfois rien à voir avec la nôtre : pouvoir tester plein de choses. Un peu pour connaître ses limites physiques et mentales, cerner les contours de sa personnalité ou encore s’essayer à de nouvelle prouesses physiques. Puis s’amuser aussi, tant qu’à faire.

Quand j’te dis connais-toi toi-même. Ça peut aussi servir à ça, le GN ! 

~

Rencontrer des gens !

C’est sûr, c’est hyper cool de passer de bons moments avec les copains, en jeu comme hors jeu. On se crée des souvenirs communs qui alimenteront les discussions autour d’un verre, une fois revenus à la vie réelle. Mais il y a aussi d’autres joueurs, dans ce GN. Si vous êtes un amateur de roleplay, allez à leur rencontre et engagez les hostilités politesses ! Qui sait, peut-être la discussion se prolongera-t-elle autour d’un verre !

T’es pas un ours, va parler aux gens !

Je suis sûre que vous aussi avez des petites astuces pour un GN réussi. N’hésitez pas à les partager dans les commentaires !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*