Incarner un personnage célèbre en GN : mode d’emploi

Sacré pression, il faut l’avouer. C’est sûr que tout le monde dans le GN saura qui vous êtes et vous attendra au tournant question roleplay. Si vous relevez le défi, c’est la gloire assurée. Dans le cas contraire… Mais on va tout faire pour éviter cela, n’est-ce pas ?

Petit retour sur les risques, les choses à faire et les écueils à éviter lorsqu’on joue un personnage célèbre en GN

Connaître son univers, c’est la base

« Tu digresses là. Tu devais parler des PERSONNAGES CÉLÈBRES. Pas du BG. » Ouais, bizarre, hein ? En apparence seulement. Car le GN – et donc les personnages – ne peuvent évoluer sans background. Alors avant même de savoir comment incarner son personnage, on regarde l’univers. Un environnement très historique restreindra les possibilités d’aller au-delà du personnage. Hors de question de transformer De Gaulle ou Dorian Gray en Gandalf s’il n’y a pas de place pour la fantasy. En revanche, vous aurez plus de latitudes si l’univers est fantastique. Et vous pourrez vous lâcher, dans les limites du raisonnable. Et du background.

Churchill mage
Donc, on oublie le Churchill mage sauf si l’univers le permet. Et il ne le fera pas.

De la même manière, la question du degré de liberté qui vous est laissé doit être posée assez vite si rien n’est indiqué. Un personnage connu implique parfois certaines attentes de la part des organisateurs et rien ne doit être laissé au hasard. « Un grand rôle implique de grandes responsabilités » a dit un jour un super-héros. Ou presque. Que les orgas viennent vous refréner en plein GN, c’est cool pour personne.

Si vous avez un personnage célèbre à incarner, renseignez-vous à son sujet, histoire de savoir au moins de quoi ça parle et de ne pas vous retrouver en mode Albert Dupontel dans son sketch du bac. Après, vous êtes pas obligés d’apprendre par cœur cinq biographie et huit analyses critiques pour préparer votre GN. Mais en savoir un peu sur le protagoniste est le minimum requis.

Incarner un personnage qui existe – en chair et en os, en pixel ou en papier – c’est reprendre tout un carcan de comportements pré-existants. Et il peut être difficile de mettre du sien dedans. Bien entendu, tout dépend de ce qui vous est réellement demandé : un personnage célèbre transposé dans un autre univers – ou une autre époque – ne réagira pas de la même manière que s’il était dans son époque. Tout dépend de la situation de votre GN, mais il faut à tout prix éviter de tomber dans la caricature. On n’a jamais dit que la mission serait facile.

Ce que vous devez retenir

  • Faites gaffe à ne pas dépasser les limites de ce que les orgas attendent
  • Renseignez-vous un minimum sur votre personnage avant le début du GN
  • Vous serez forcément pris dans un carcan. Mais attention de ne pas reproduire bêtement un cliché.
  • Imprégnez-vous de l’univers. Peut-être qu’il pourra vous donner plus de latitudes qu’un autre pour interpréter votre personnage !

Vous voyez, rien de très compliqué, juste quelques petites choses auxquelles il faut faire attention… Vous avez déjà joué un personnage connu en GN racontez-nous votre expérience dans les commentaires !

conf-min-gniste

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*