[Top] La crème de la crème des personnages-clichés…en med-fan

top

 

Quel que soit le GN, ils peuvent être là. Parfois bien cachés, parfois visible à plusieurs kilomètres, ils réussiront toujours à vous blaser par leur propension à reproduire le même schéma encore et encore. Ah, les personnages-clichés ! Ils fournissent des sujets de discussion de débat et de discorde depuis des années… Et pour sûr, ça ne s’arrêtera pas de si tôt ! Alors, si vous ne pouvez pas les pousser à aller au-delà des clichés, peut-être…

Que vous pouvez identifier et connaître ces personnages-clichés dans les GN med-fan !

Le guerrier susceptible et violent

Le bourrin de base quoi. Il ne réfléchit pas plus loin que le bout de son épée. Tout l’énerve : les palabres qui s’éternisent plus d’une minute trente, un regard un peu trop furtif, une personne plus faible (donc tout le monde qui n’a pas une grosse arme)… pour couronner le tout et compléter le portrait, c’est souvent celui qui était absent quand on a réparti l’intelligence et la jugeote. Par contre, il faut lui reconnaître qu’il ne rechigne jamais à aller combattre pour une juste cause. Même si lui n’en a rien à foutre, de la cause. Il laisse ça aux faibles qui préfère parler au lieu de frapper.

Hulk en colère
Il a dû croiser son regard plus de deux secondes.

Pourquoi il est cliché

Il énerve beaucoup de joueurs car son roleplay se limite à cela : jouer de son arme en toutes circonstances. Que ce soit justifié ou non d’ailleurs.

~

Le loyal bon

Faut pas se leurrer, c’est le paladin que je pointe du doigt. Sa plus grande peur est de mettre un orteil dans l’Interdit apposé par sa secte son culte. D’ailleurs, il se réveille souvent la nuit, terrorisé par de viles tentations et ne peut se rendormir qu’après vingt bonnes minutes d’expiation dont la nature est laissée à sa discrétion. Alors, pour rester dans les petits papiers de son dieu, il se lance fébrilement à l’aventure dans son armure rutilante qu’il n’enlève jamais.

Et il ne faut pas oublier qu’un paladin, ça doit faire un vœu. Comme si cette classe n’était déjà pas contraignante, faut qu’il en remette une couche et qu’il s’enferme encore plus dans son rôle.

Kaamelott paladin
Quand t’as fait le vœu que tes compagnons n’aient jamais froid.

Pourquoi il est cliché

Parce qu’il peut être vraiment imprévisible si on ne le connaît pas bien. Et si parfois sa présence a quelque chose de rassurant – question protection divine, tout ça – il faut dire qu’il peut être un sacré boulet dans certaines situations. Et je ne parle pas uniquement du poids de son armure. 

~

Le rôdeur trop mystérieux ET multi-classé

Ok, il doit être discret, se fondre dans le décor/la foule/les ombres pour surveiller ou épier. Un vrai maître du cache-cache. D’ailleurs, il est sensé avoir des talents pour se faire oublier, devenir invisible à la plupart des personnes. Et puis, il sait se débrouiller tout seul, ce qui l’a amené à développer un nombre certain de talents annexes. Alors souvent, il peut incarner à lui seul une bonne partie d’un groupe normal, de l’éclaireur au soigneur en passant par le combattant.

Discrétion level 9999
Cherchez pas, c’est le maître.

Pourquoi il est cliché

Parce qu’on l’imagine comme un être taciturne qui n’adresse la parole à personne sous peur de voir sa street crédibilité s’évaporer comme une neige au soleil. Et ceux qui pensent que s’asseoir sur un banc suffira à éloigner ses poursuivants, on en parle ?

~

L’elfe*

Un archer, bien évidemment. À croire qu’ils sont incapables de faire autre chose ou comme les guerriers, qu’il étaient absents quand on a réparti les classes. Heureusement, il est doté d’une vision, d’une ouïe et d’une précision que tous les oiseaux de proie lui envient. Ils sont réputés agiles et sveltes, qualités qui semblent leur interdire d’autres classes plus… physiques. Dans l’esprit commun en tout cas.

Elrond
Mesdames, vous pouvez tomber amoureuse.

Pourquoi il est cliché

Sa grande présence dans les univers med-fan sérieux ou moins sérieux ont contribué à créer un ensemble de clichés sur nos amis aux oreilles pointues, idées reçues dont il est apparemment difficile de se défaire en GN.

*fonctionne également avec le nain et beaucoup d’autres races fantastiques.

~

Le prêtre

Adepte d’un culte dont il est le bras cultivé faute d’être armé, il ne peut s’empêcher de prosélyter (j’ai décidé que le terme existe) à outrance dès que quelqu’un croise sa route. Rien ne l’enchante plus que de chanter les louanges de son dieu. Alors imaginez quand il retourne dans son ordre ! Grosse fiesta à l’horizon. Dans un groupe, c’est souvent lui qui a la charge de soigner ses camarades, car il faut bien se l’avouer, il n’est pas apte au combat, le bougre. Sauf exception. N’empêche, il sait se rendre utile ! De quoi relativiser ses fréquentes et pieuses envolées.

pretre

 

Pourquoi il est cliché

Parce qu’il s’agit souvent, comme le paladin, d’un fou de son dieu, qu’il ne parle que de cela et n’agit qu’à travers lui et ses transes. Ça peut être amusant au début, mais il faudrait voir à changer un peu, sans tomber dans le graveleux.

~

Dans leur intégralité ou à travers certains détails, on retrouve souvent ces clichés en GN. Le sujet est inépuisable… pour sûr, il y aura une suite ! Alors si vous avez quelques idées pour le prochain opus, pourquoi ne pas les inscrire en commentaires ?

confminreqgniste

 

 

2 commentaires à propos de “[Top] La crème de la crème des personnages-clichés…en med-fan”

  1. Rétroliens : [Univers] Le med-fan... C'est magique ! - Boîte à GN

  2. J’ai eu la grande joie d’incarner un personnage Loyal Bon (pour me défaire de mon précédent personnage, en l’occurrence), au milieu d’une meute de voleurs/menteurs/escrocs et autres filous de tous poils =)
    Alors que je ne pensais tenir qu’un seul GN, car le loyal bon n’était pas vraiment mon style, j’ai finalement incarné ce personnage durant toute la trilogie, et il a subi une évolution absolument géniale, parsemée de doutes sur sa foi/ses buts/son être via les rapports avec les autres personnages des trois jeux. C’était très grisant de voir et jouer celà, et ça a donné à ce personnage une profondeur et une existence réelle, alors qu’il partait effectivement sur une base de cliché.
    A mon sens, entre joueurs investis, il est impossible de maintenir un pur cliché très longtemps : il est forcément, et souvent très vite, mâtiné par le jeu avec les autres, la personnalité de celui qui l’incarne et les péripéties qu’il va vivre ! Et c’est ça qui est cool.

    Au passage, merci pour ce blog, et ces articles de qualité ! ça fait plaisir de se plonger dedans pour se préparer à un jeu ou vaincre un GN-blues !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*