Conseils pour Gniste un peu radin

L’argent ne fait pas le bonheur. Vraiment ? Pourtant, les dragons ont l’air d’être de bons vivants, assis sur leur tas d’or volé à d’innocentes personnes. Les grands de ce monde aussi. Peut-être que d’autres aiment à disperser leur pécule aux quatre vents, mais le radin préfère garder le sien bien au chaud. Mais – et c’est le hic, vous aimez aussi pratiquer le GN, loisir ô combien admirable mais parfois onéreux. Ne désespérez pas, amis aux poches remplies d’oursin.

Voici quelques astuces pour dépenser le moins possible en GN.

Il n’est cependant pas garanti que l’image que vous renverrez de vous-même sera positive.

Pour cette étude, nous prendrons le cas de Marie*, gniste gagnant bien sa vie mais ne souhaitant pas trop investir pour son loisir. C’est son droit, et on le respecte.

# LES BASIQUES

Recycler

Marie possède une garde robe de taille correcte sans être trop extravagante. Certains de ses vêtements « basiques », par leur coupe, leurs détails ou leur design, peuvent tout à fait être utilisés dans différents jeux,.

Vous imaginez sans peine la suite : réutiliser vos vêtements dans le cadre d’un GN pourrait vous faire économiser de belles sommes. Les hauts notamment, se prêtent souvent assez facilement à ce type de recyclage. Inutile de vous préciser que ceux-ci ne doivent pas craindre une utilisation extérieure. De toute façon, le radin n’a pas de vêtements de grande marque, c’est tout.

Meme penderie
Ouaiiiis, vous la connaissez. Mais j’l’aime bien. 🙂

Bricoler

Marie a peut-être des oursins dans les poches, mais elle sait bricoler. Avec de vieux morceaux de tissus, elle se fera un costume – ou au moins un élément – qui déchire. Et avec quelques accessoires dépareillés, un peu de colle suffira pour créer des accessoires qui déchirent, tout simplement.

Le GN, c’est souvent du handmade (et tant mieux !). Alors personne ne vous reprochera d’avoir créé vous-même votre cape ou votre armure. Il existe même sur le forum de Trollcalibur des tutos pour réaliser soi-même toutes sortes de choses !

Alors exit les produits tout faits. Comme pour le recyclage, laissez aller votre créativité !

Emprunter

Un GN, ça nécessite un peu plus d’équipement qu’un « simple » costume. Et ça demande d’investir pas mal d’argent, entre les armes à acheter (les check en GN sont draconiens) et le matériel de camping à prévoir… Bref, Marie trouve ça un peu cher quand même.

Sous réserve que vous y fassiez attention, il est toujours possible d’emprunter quelques affaires par-ci par là. Amis, participants au même GN que vous, il est toujours possible de trouver à prêter le matériel qui vous manque. Veillez simplement à vous y prendre suffisamment à l’avance.

#POUR CEUX/CELLES QUI EN ONT

S’inviter

Être souriante, Marie sait faire. De ça, elle n’est pas avare au moins. Et elle sait en jouer ! Grâce à cela, elle peut se faire inviter à rester à dîner dans plusieurs camps. Et parfois, elle arrive même à manger et boire à l’œil tout le week-end !

Même si vous avez prévu de la nourriture – au moins un peu, en GN, le radin ne refusera jamais de partager le repas lorsqu’il est invité. Jamais. D’une part, c’est gratuit, puis c’est impoli quoi. Et surtout, c’est gratuit !

Et les plus couillus audacieux essaieront même de se faire inviter à dormir dans une tente pour le GN. Attention tout de même, cela demande années d’expérience en diplomatie avant que cela ne fonctionne.

L’astuce qui va bien…

Lorsqu’un acte diplomatique se conclut de manière très heureuse et qu’un « verre de l’amitié » pointe le bout de son nez, il faut s’arranger pour qu’il ne se prenne ni chez vous, ni à l’auberge la plus proche, mais dans le camp de vos nouveaux alliés. L’occasion parfaite pour faire mieux connaissance !

Participer…

… sans les frais ! Mais ça, il faut éviter de le crier sur tous les toits. Cela requiert une grande discrétion et une aptitude à détourner l’attention sur une autre thématique lorsque le sujet arrive sur le tapis.

Attention, hors de question d’être le parasite de service ! Le radin apportera son aide au chargement et au déchargement des voitures ainsi qu’au montage et démontage du camp. Même à faire les courses communes. Comme ça, il pourra même choisir ce qu’il mange ! Malin le radin.

#Bonus : petite liste des compétences que, comme Marie, le radin a développé

  • Du charisme,
  • De l’endurance
  • De l’opiniâtreté
  • Une discrétion toute sélective.

On a tous connu un joueur qui rechignait à allonger la monnaie lorsque des dépenses étaient engagées. Si parmi vous il y a des radins, vous pouvez toujours mettre en commentaires ce « qu’un ami à vous » a déjà fait pour économiser quelque sou. Promis, pas de jugement !

*Prénom choisi dans le but de cet exemple. Toutes les Maries ne sont pas avares, et tous les avares ne s’appellent pas Marie.

2 commentaires à propos de “Conseils pour Gniste un peu radin”

  1. Je copie/colle mon commentaire fait sur FB ici :

    « Cet article est super sympa pour les étudiants qui vivent avec 400€ par mois…c’est clair qu’être près de ses sous, squatter des tentes, ne pas pouvoir payer des coups, emprunter systématiquement des armes de GN aux potes, prier pour que la question du règlement de l’essence ne vienne jamais lors d’un covoit’, c’est carrément un choix..
    Je sais que « c’est un article humoristique faut rire blablabla », mais ça tape quand même un peu là où ça fait mal. »

    • Je ne suis pas d’accord avec le « c’est un article humoristique faut rire ». Non. Tu as le droit de ne pas trouver ça drôle. Mais garde à l’esprit qu’effectivement, j’ai poussé loin dans la satire et que effectivement, ça peut faire grincer des dents.
      Je vis avec 500€ par mois actuellement, je suis donc pleinement concernée par la thématique. Cela étant, je n’emploie aucune des méthodes citées, à part peut-être le recyclage, le bricolage et le co-voit’, étant donné que je conduis et que j’embarque souvent des gens.
      Quant à la seconde partie, sache que c’est clairement poussé au maximum de ce que je pouvais imaginer et c’est de l’humour, surtout. Dont je ne détiens pas le monopole, on est bien d’accord ! 🙂

      Breeef, tu as tout à fait le droit de ne pas rire à une partie (j’ose espérer que ce n’est pas tout) de l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*