Pourquoi le gniste radote-t-il tant les mêmes histoires ?

Dummy idée

« Tu t’souviens à Ragnarok, quand j’ai réussi à faire croire à tout le monde que j’étais l’envoyé d’un dieu alors que je savais même pas tenir une arme ? » « Et quand j’ai réussi à tuer le chef ennemi juste avec une dague ? ». On a tous entendu au moins une fois un gniste compagnon d’arme ou de beuverie raconter ses hauts-faits des jeux précédents. C’est parfois enrichissant, mais très lourd lorsque ces auto-jets de fleurs s’éternisent. Mais il existe une question que l’on oublie souvent de se poser :

Pourquoi le gniste éprouve-t-il le besoin d’évoquer sans cesse ces souvenirs ?

Gnian gnian
Ce que tu entends de leur histoire à la troisième narration.

Pour frimer

On le fait tous. Dès qu’une situation accomplie nous fait passer pour le boss du game nous met à notre avantage, on évoque, c’est humain. Histoire de passer pour un héros auprès de ses compagnons d’arme et d’en imposer. Et d’affirmer sa réputation auprès des alliés et ennemis. Qu’ils sachent à quoi s’attendre.

Nourrir l’espoir secret de servir de modèle

On ne sait jamais, peut-être que vos actes pourraient donner des idées aux jeunes qui traîneraient dans les parages. Peut-être qu’un héros naîtra grâce à vous. Voilà pourquoi vous DEVEZ répéter. L’évocation pour l’inspiration. C’est important et ça peut payer.

~

Être entendu par un barde/journaliste de passage qui fera de vous une légende

Le buzz, dirait-on maintenant. Grâce à ce papier/ce conte, vous serez adulé et toutes les portes s’ouvriront devant vous sans même que vous ayez à demander quoi que ce soit. Et bien sûr, vos moindre souhaits seront exaucés… En jeu, hein ! Faut pas déconner. Mais peut-être même qu’un jour, des cosplayers copiant votre costume se multiplieront dans les conventions. Qui sait, peut-être même les organisateurs vous incluront dans l’histoire générale du jeu !

Ouais, rien que ça. Mais ça ne fait de mal à personne de rêver après tout.

~

Partager un moment de nostalgie avec vos amis

Évoquer le bon vieux temps autour du feu avec des amis, ça fait du bien par où ça passe (on parle bien de la discussion hein, ce qui se passe en dehors de ça ne nous regarde pas). Heureusement qu’on peut évoquer hors-jeu, maintenant qu’on est devenu un péon premier-prix à cause de la vie brutalement abrégée du héros en question* lors d’un « malentendu » qui n’est pas passé.

Et puis, tant pis pour les autres qui écoutent mais qui n’étaient pas présent durant les moments évoqués. Ça fait trop de bien.

*décès que vous avez naturellement accepté avec flegme, votre déception bien cachée derrière un fair-play à toute épreuve.

~

Prouver une théorie

À cause de ce petit nouveau, là, qui ose remettre en question les doctes leçons du vieux gniste. Alors pour lui clouer le bec – et se la ramener, il est temps de lui prouver envers et contre tout (les jaloux diront avec mauvaise foi), qu’il doit écouter les anciens. Non mais.

SBAM
Comme chez les gens civilisés on explique avant d’en venir aux mains, ça peut aider, des exemples.

Fonctionne aussi si le gniste souhaite étayer une thèse à propos d’une thématique plus générale.

~

Faire rire

Si on raconte ce genre d’anecdote, c’est souvent pour se mettre en avant (si tu ne l’as pas compris, retour au point numéro 1). Mais parfois, c’est aussi pour raconter une anecdote dont vous savez qu’elle provoquera l’hilarité de vos comparses. Et comme le rire est le propre de l’Homme – et de l’elfe, du nain, de l’androïde ou du troll, quoi que pour des raisons certainement différentes – racontes ces histoires est certainement une bonne idée.

~

L’échange pour l’émergence de nouvelles idées

Quoi de mieux qu’un petit brainstorming improvisé pour trouver de quoi enrichir encore un peu votre légende ? D’ailleurs, c’est en discutant avec ses comparses que naissent les plus belles et les plus mémorables des histoires. Celle que justement on aime raconter, surtout si on en a été le héros.

hell yeah

~

Se rassurer

Souvent, ceux qui répètent ces histoires sont les doyens des gnistes. Puis quand on vieillit, tout ne fonctionne plus bien comme avant hein. Alors pour s’assurer que leur mémoire à long terme est toujours opérationnelle et qu’Alzheimer est encore loin, ils se testent. Souvent. C’est médical !

~

Recruter pour la prochaine session du GN

Peut-être que le gniste agit pour des raisons beaucoup plus obscures. Tel un sombre chevalier du chaos, il tente de recruter des ouailles naïves pour le compte d’une organisation démoniaque qui le récompensera en retour via des avantages en ou hors jeu. Vous croyiez que vous saviez tout ? Crédules que vous êtes. Comment pensez-vous que certains peuvent participer à autant de jeux ? Bienvenue dans le côté sombre du GN…

Afficher l'image d'origine

Un complot mondial !

Maintenant que vous êtes au courant, autant vous annoncer la suite. De la même manière que le monde est gouverné par les illuminati-reptiliens, celui du GN l’est par les vieux briscards qui tentent à chaque jeu de prendre un peu plus de pouvoir. L’hégémonie est en marche, les amis ! La preuve ? Cette page Facebook !

Gnistes dominent le monde
Tout concorde… c’est tellement clair !

~

Si vous vous êtes reconnus dans l’un de ces points, faites-nous en part dans la section commentaires. Et n’hésitez pas à y inscrire les raisons pour lesquelles vous répéter inlassablement vos hauts-faits !

 

Et pour mélanger bonne action et haut-fait, c’est par là !

confminreqgniste

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*