Mes petites manies… avant un GN

sac-gn

Un GN, on l’attend souvent avec beaucoup d’impatience. Parfois même au point de trépigner en mode enfant en plein caprice. Si si, on est tous comme ça dans notre fort intérieur. Alors, pour pallier à cette attente, on développe des petites manies.

Voici les miennes !

Oui, j’ai décidé qu’il était temps de me dévoiler un peu.

Je fais des listes

Voire même plusieurs ! Ou alors des sous-parties dans votre liste principale. Je l’ai dit et je le répète, c’est sans doute la meilleure manière de ne rien oublier. En tout cas, ça ne m’est pas encore arrivé ! Les haters et autre jaloux de tout poil diront que je suis toquée. C’est absolument faux ! J’ai simplement peur d’oublier certaines choses importantes.

looooongue liste
Ma liste pour un GN de deux jours.

 

Avant un GN, l’organisation est ma seconde vocation !

~

J’embarque un livre

Parce qu’on ne sait jamais. Et si jamais je n’étais pas fatiguée la nuit, j’avais un temps mort dans mon jeu, je me réveillais en pleine nuit ? Bah ouais, on ne sait jamais. Sauf que ces cas de figure n’arrivent pas. Mais dans le doute, j’en embarque un.

Quand je prends un train plus long volontairement, car j’ai plusieurs romans à lire.

Cela dit, heureusement que je n’ai pas le temps de m’ennuyer ! Et question sommeil… jamais eu de soucis de ce côté là non plus !

~

Je check la météo trois fois par jour les 15 jours précédant le départ

Parce que c’est bien gentil de toute prévoir, mais la pluie implique encore d’autres vêtements à emporter ! Cape épaisse, chapeau ou capuchon… Eh oui, faire du GN sous la pluie, ça peut arriver, et mieux vaut y être prêt, sous peine de devoir vous faire pousser des branchies.

Trempé !
Votre tête sous la pluie.

Ah et autre chose : je prie pour qu’il fasse beau la durée du GN. Il peut neiger avant et après, c’est pas grave !

~

Je prévois trop de nourriture

Bon. Je n’emporte pas non plus trois sacs pleins de courses pour une murder-party hein, faut pas déconner. Mais bon. N’arrivant pas à me représenter exactement les repas et la quantité de nourriture (quand on a le temps de manger hein), je préfère en prendre trop que pas assez. Résultat, j’ai beaucoup de stock dans mes placards, soit environ 378 boîtes de maïs* par exemple. Puis bien sûr, je les oublie quand vient l’heure de les inscrire sur la liste !

Quand j’achète encore un livre alors que ma Pile À Lire déborde.

*J’exagère un peu bien sûr. Il n’y a pas que du maïs.

~

Je vérifie mon matériel

Est-ce que j’ai bien tout ce qu’il me faut pour incarner totalement mon personnage, qu’il soit joueur ou non joueur ? Mes armes sont-elles ne sont-elles pas trop abîmées ? Et puis, parfois, faut savoir se faire plaisir hein.

Latexage des épées, graissage des cuirs, lavage des vêtements… C’est l’occasion ou jamais !

~

Des vêtements en veux-tu en voilà !

Pareil que pour la nourriture, j’ai toujours de me retrouver en manque de vêtements à mettre pour un GN. Question angoissée de nature, ça se pose là, je sais. « Et si je faisais un trou dans un vêtement ? »/ « Faut que puisse me protéger de la pluie. »/ « Et si je dois incarner un autre personnage, je fais quoi ?! »

Meme penderie

Vous l’aurez compris, je préfère avoir trop de vêtements que pas assez. Mais je me soigne, promis.

~

Je trépigne d’impatience

Je suis littéralement obnubilée par le GN qui arrive. Et plus les jours passent, plus j’ai du mal à me concentrer sur mon travail quotidien… Dure, la vie de gniste ! Et le pire dans tout ça ? C’est une fébrilité qu’elle fait du bien ! Je mets au défi quiconque de me dire qu’il n’a jamais ressenti ça aussi. Bon. Ce n’est pas non plus comme un gamin à qui on annonce qu’il va aller à Disney ni cet horrible singe à cymbales, mais quand même !

 

Et vous, quelles sont vos petites manies avant un GN ?

 

L’article t’a plu ? Tu es un grand fan de la Boîte à GN ou tu souhaites simplement soutenir le blog ? C’est par là !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*