Une murder-party dans un univers inconnu

concentration-Dummy

Parce que ça fait parfois un bien fou de sortir de sa zone de confort, il faut parfois se faire violence. Posez cette arme, je ne parle pas d’exercer une quelconque violence physique, morale ou verbale*, mais bien d’accepter de plonger dans l’inconnu. C’est parfois un peu intimidant c’est vrai, mais ça fait tellement de bien…

Bien se préparer à une murder-party dans un univers inconnu.

 *Vous le pouvez, mais c’est à vos risques et périls

Les avantages

Le principal, la nouveauté. La fraîcheur de la découverte. Vous serez un peu comme ces colons espagnols qui découvraient les Indes l’Amérique. Vous poserez le pied dans un nouvel univers. Parce que ça rime avec nouvel archétype, compétences inconnues à utiliser, encore un costume à concevoir ! Et bien d’autres choses encore appartenant au monde fabuleux de la nouveauté. Et si vous avez de la chance, peut-être aurez-vous même à parler une autre langue ! Qui sait…

Je sais, rien n’est vraiment inconnu, en particulier si vous êtes un vieux briscard du GN. Que tout s’inspire toujours d’autre chose, bla bla bla… Quand même, il y a toujours un moment où l’on découvre un univers nouveau. Trust me, I’a a larper.

trust me

Quand on aborde pour la première fois un univers, aucun boulet de type préjugé ou autre cliché ne vient entraver notre soif de découverte. Chui un poète t’as vu. Je sais, tous les univers possèdent leurs propres clichés : les nains chiants et les elfes débiles pour le médiéval fantastique, le dandy excentrique pour la Belle-Époque, un savant fou et blindé de rouages pour le steampunkVous en avez marre de les voir à chaque jeu ? Adonnez-vous donc à un nouvel univers ! Les mauvaises langues diront que vous découvrirez de nouveaux clichés… C’est pas faux. Mais ce n’est pas ce qui compte ici, faut voir le monde à moitié-plein parfois.

C’est un aussi un véritable challenge, l’inconnu. Va-t-on réussir à être à la hauteur du scénario, réussira-t-on à trouver chaussure costume à son pied personnage ?  Tout est à (ré)inventer et à repenser. Les mécanismes de jeu, les ressorts du scénario et les codes de l’univers peuvent bougrement varier d’un monde à un autre. Encore une chose que je ne pensais jamais écrire tiens…

Justement, parlons-en de ces choses inédites ! De GN en murder-parties, vous avez dû engranger beaucoup d’anecdotes à propos de choses dites ou d’actes incongrus. D’abord, il faut un début à tout. Ensuite, c’est toujours chouette ce genre de situation quand on en discute plus tard avec d’autres gnistes. Un peu comme ces guerriers qui comparent leurs cicatrices pour savoir qui a la plus grosse.

Les risques

Il se peut qu’en abordant un nouvel univers, vous soyez plongé(e) dans l’inconnu le plus total. Et que dans votre préparation, vous vous engagiez sur une fausse piste, ou en tout cas dans une démarche qui vous éloignera de la voie tracée par Dieu les organisateurs via leur background.

Vous pouvez également vaguement connaître votre sujet. Une fois, vous avez dû voir un film se déroulant dans l’espace et vous en avez déduit que tous les films futuristes avaient le même type d’univers et la même configuration. Alors, pourquoi aller plus loin dans ses recherches ? Puisque vous savez de quoi vous parlez, nom d’un Vogon.

Vogon
Pour info, ceci est un Vogon.

Et comme vous êtes vraiment sûr de vous, pourquoi ne pas continuer sur votre lancée ? Peut-être inconsciemment, vous laissez de côté les infos du background… Vous la sentez, la mauvaise décision ou pas ?

Et puis c’est l’occasion parfaite pour les anachronismes ou tout autre erreur de casting d’accessoires. Et vous savez où vous pouvez trouver de quoi éviter d’amener un fusil Nerf steampunk dans une murder-party post-apo ? 🙂

De funès sait
Si j’te dis que je sais ce que j’fais !

Bien entendu, ce ne sont que quelques risques parmi de nombreux autres. Et rien ne vous empêche d’en créer par vous-même, je ne vais pas non plus vous mâcher tout le travail, faut pas déconner…

Conseils

Mais je ne suis pas méchante au point de vous laisser égarer sur les sentiers brumeux de l’erreur et je consens à vous donner quelques conseils.

Lisez toute la documentation disponible pour votre murder-party. D’une part, elle est souvent plutôt courte. Ensuite, si les organisateurs sont aussi bavards sur papier, ce n’est souvent pas pour vous prédire le temps qu’il fera demain. Et c’est d’autant plus important si vous ne connaissez pas l’univers. Il y aura sûrement moult informations pour vous aider.

Et si vous voulez pousser votre costume plus loin que les informations disponibles sur votre fiche de personnage, internet est là pour vous ! Et la Boîte à GN aussi hein ! Qu’il s’agisse de photographies, d’articles de sites plus spécialisés, vous trouverez au moins quelques pistes pour un costume.

Quoi qu’il en soit, il est toujours possible de tirer son épingle du jeu, même dans un univers qui nous est inconnu. Peut-être avez-vous d’autres conseils à nous donner ? C’est dans la section commentaires que ça se passe !

Tipeee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*