[Personnage] Le voleur

 

un-voleur-yoan-autin

Il s’avance, masqué dans les ombres, profitant de la nuit pour accomplir sa mission. Ou alors, il profite de la foule compacte pour délester les bourgeois de leurs richesses. Ou il est mandaté pour s’introduire quelque part et voler quelque chose.

Seul ou avec des compères, il s’agit du voleur

Un peu d’histoire

L’histoire du vol ? À peu près aussi ancienne que celle de l’humanité. Les personnes exerçant cette « profession » n’était guère valorisées dans les livres d’histoire, difficile de réaliser un historique, mis à part celui des peines encourues pour cette infraction. La main coupée, ça doit bien vous dire quelque chose, non ? Entre autres sévices bien entendu…

Quelques voleurs célèbres ont existé dans l’Histoire :

  • Cartouche : Louis Dominique de son petit prénom. Chef de bande de la fameuse Cour des miracles de Paris au XVIIIe siècle, il défia Philippe d’Orléans et ses forces de police.
  • Billy The Kid : brigand de l’Ouest américain du XIXe siècle. Plutôt précoce puisqu’il entra dans le banditisme et autres vols à l’âge de douze ans.
  • Jess James (et son frère Franke) : pilleurs de banque de l’Ouest américain également
  • John Dillinger : gangster américain des années 30. Très populaire à l’époque, il fut souvent considéré comme une sorte de Robin des bois moderne.

Afficher l'image d'origine

Dans la culture populaire

On connaît de grandes légendes questions voleurs dans la littérature. Parfois, ils font le bien autour d’eux, parfois… c’est juste pour leur profit ! En voici deux exemples très connus. Bien entendu, il y en a plein d’autres !

  • Robin des bois. LE voleur par excellence ! Personnage légendaire (car inspiré de nombreux personnages distincts, désolée de vous décevoir) qui a inventé un crowdfunding un peu particulier : les riches donnaient malgré eux aux pauvres par l’intermédiaire de cet homme !
  • Arsène Lupin, un véritable gentleman cambrioleur inventé par Maurice Leblanc et mis en scène pour la première fois dans la nouvelle « Je sais tout » en juillet 1905.
Robin-hood
Version Doctor Who !

Grâce au développement des littérature de l’imaginaire puis des jeux de rôle et vidéos, le voleur a gagné quelques galons. De misérable criminel, il est devenu un compagnon plutôt précieux grâce à sa dextérité et son habileté à diverses tâches requérant moult doigté pour ne pas finir carbonisé.

Le roleplay du voleur

Comme d’habitude, difficile d’évoquer des rôles précis pour incarner un voleur. Celles-ci dépendront bien entendu des envies du joueur et des contraintes liées au background du GN. Mais puisque je ne peux rien vous refuser, voici quelques pistes d’archétypes de voleurs.

  • L’opportuniste. Plus souvent seul qu’en groupe, il se tient sans cesse à l’affût de la moindre occasion de faire du profit… bien souvent sur le dos de pauvres victimes…
  • Le bien intentionné. Il vole aux riches pour redonner aux pauvres… ou à son groupe. Qui bien évidemment est moins bien loti que lesdits riches !
  • Le pragmatique. Il a besoin de quelque chose, que ce soit pour lui ou son groupe, il le prend. Et si la chose en question appartient à quelqu’un d’autre, eh bien il le prend aussi. Remords ? Connaît pas !
  • Le discret. Il est invisible, personne n’y prête attention. Et là est l’erreur ! Sa banalité est au final sa plus grande arme.
  • Le joyeux drille. Qui peut être un masque cachant quelque chose de moins riant…
Voleur Naheulbeuk
Peut-être vous souvenez-vous de lui…

Mais bien entendu, un voleur ne se fera pas connaître comme tel, s’il possède une once d’intelligence. Il se portera en effet volontaire pour des postes où les informations pleuvent parfois sans qu’il n’ait à fournir le moindre effort.

Quelques règles à respecter pour tout voleur qui se respecte :

  1. Ne jamais hésiter
  2. Si vous devez mentir, dites une vérité
  3. Avant de faire quoi que ce soit, se référer aux deux premières règles
  4. La curiosité sera votre meilleure alliée. Une porte fermée n’est qu’une invitation à entrer.

À peu près toutes les époques peuvent accueillir des personnages incarnant des voleurs. Pratique aussi vieille que l’Homme, vous vous souvenez ? Roublard agile, brigand du Far West ou braqueur hyper-connecté d’une lointaine époque, l’essentiel est de coller à celle du GN.

Les accessoires à avoir absolument

Une liste ! C’est important, les listes… Comment ça vous le saviez déjà ?

  • Un attirail correspondant à votre style de jeu
  • Une cape pour le mystère (quoi que paradoxalement pas très discret le voleur qui se la joue Aragorn dans une taverne dépeuplée… et de jour). Ah les stéréotypes !
  • Toujours une dague planquée quelque part (à part dans le fondement of course)
  • Une oreille à laisser traîner

Le reste ne se quantifie pas… le bon sens, la curiosité, la discrétion…

Alors, feriez-vous un bon voleur ? Ou du moins un saltimbanque qui ne laissera pas une belle occasion lui passer sous le nez…

Comme d’habitude, faites tourner cet article en masse, parlez de la Boîte à GN à votre entourage ! Et si le cœur vous en dit, soutenez le blog sur Tipeee.com !

© Photo de GourganGeek, modèle : Yoan Autin (et merci à lui pour son aide sur cet article)

2 Replies to “[Personnage] Le voleur”

  1. « Précieux grâce à son habileté », « pour ne pas finir carbonisé », sauf s’il fumble et se retrouve brûler au 38e degré en voulant ouvrir une porte… XD

  2. Rétroliens : Ces situations gênantes en GN - Boîte à GNBoîte à GN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*