De retour de GN : la nuit du huis-clos

Pourtant, ce n’était pas bien parti. À cause des tristes événements de vendredi dernier bien entendu. Heureusement, l’équipe organisatrice de la Nuit du huis-clos est merveilleuse. Elle a su s’adapter rapidement à la situation. Et malgré quelques annulations de jeux aux thématiques trop proches des événements, Reservoir dogs a été organisé.

Vous vous doutez que j’y ai participé. L’ambiance de ce huis-clos était vraiment extraordinaire, tarantinesque. Seule femme du groupe, cela ne m’a pas empêché de réussir mes objectifs. Rester vivante bien entendu. Quant aux autres objectifs, je n’en dirai rien, ça serait gâcher la surprise pour les futurs joueurs !

En tout cas, sachez que Reservoir Dogs est un réel plaisir, bien organisé et sans temps morts. Bon, c’est un peu violent c’est sûr. Et parfois, des paroles prises trop au sérieux peuvent avoir des conséquences… inattendues. Comme une langue coupée par exemple. Ce n’est pas du spoil rassurez-vous.

Dans tous les cas, merci aux organisateurs de la murder et de manière plus générale à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à l’organisation de cette nuit du huis-clos lilloise 2015. Et merci aussi aux joueurs de Reservoir dogs pour ce beau moment de jeu !

Une réponse à “De retour de GN : la nuit du huis-clos”

  1. Rétroliens : La murder-party dans un univers connu : avantages, risques et impondérables | Kit de survie pour un GN réussi !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*