[Personnage] Le Paladin

Afficher l'image d'origine

Il débarque sur les champs de bataille monté sur un imposant destrier caparaçonné de la même armure que son cavalier. Il défend les opprimés, un idéal, la veuve et l’orphelin. Il est le bras armé d’une foi, d’une religion.

Bref, vous l’aurez compris, je vous parlerai aujourd’hui du paladin.

Dans l’histoire

Le mot paladin est apparu au Moyen Âge. A l’origine, il désignait un chevalier ayant atteint le plus haut grade dans un ordre religieux. Un chevalier qui défendait la foi. Un nom célèbre, peut-être ? Dans La Chanson de Roland, Roland et Olivier font partie des douze paladins de Charlemagne. Ils étaient considérés comme l’archétype même du défenseur d’un idéal.

Dans la littérature médiévale, le paladin désigne celui qui est prêt à défendre les justes et se poser en redresseur de torts. On les trouve dans la célèbre geste arthurienne : ce sont les chevaliers de la Table Ronde. Puis la geste de Charlemagne remplace celle du roi Arthur et ajoute au personnage la défense de la foi.

Au dix-huitième siècle, le terme a été utilisé pour qualifier le défenseur idéal d’une éthique. Il suffit de lire cette phrase de Montesquieu pour s’en rendre compte :

« Des paladins, toujours armés dans une partie du monde pleine de châteaux, de forteresses et de brigands, trouvaient de l’honneur à punir l’injustice et à défendre la faiblesse. » (De l’esprit des lois).

Ça ne vous rappelle pas les romans fantasy qu’on peut lire aujourd’hui ?

image
Une bonne illustration du paladin à mon sens…

Le paladin dans la culture populaire

On retrouve les paladins un peu partout dans la culture populaire :

  • Dans des romans : Le paladin de la nuit de Margaret Weis & Tracy Hickman, Lanfeust de Troy : Le Paladin d’Eckmul, Le Paladin des âmes de Loïs Mc Master Bujold

  • Dans les jeux vidéos : Uther le Porteur de Lumière, Tirion Fordring de l’univers de Warcraft

  • Dans les comics : un super-héros s’appelle Paladin, apparu pour la première fois dans les comics de Dardevil.

  • Et bien entendu en jeu de rôle avec les seuls titulaires de l’alignement loyan con bon.

Et en GN alors ?

Jouer un paladin est bien entendu tout à fait possible en GN. On peut penser à un personnage vêtu d’une armure lourde, une arme longue à la main.

Déterminons les caractéristiques de ce personnages à travers quelques commandements.

Le paladin sera le défenseur d’un culte ou l’homme-lige d’un personnage important. Un bras armé en quelque sorte. Juste, il sait faire la part des choses entre les provocations gratuites et un réel danger pour ce en quoi il croit.

Il peut disposer d’un code de conduite qu’il s’est fixé et qu’il doit suivre envers et contre tout. Et en cas de bataille, il se placera souvent du côté de l’opprimé.

Ses actions ne sont pas motivées par le désir d’argent, contrairement à d’autres guerriers qui louent leurs armes pour gagner leur vie. Et en cas de rixe, son arme pourra servir à cesser le combat pour faire régner la justice.

Si la constance n’est pas pour vous et si le GN vous le permet, vous pouvez envisager d’incarner un fou de dieu. Il s’agit d’un chevalier fanatique qui frappera dès que son culte est bafoué.

Dans une compagnie, le paladin ne s’accordera certainement pas avec tout le monde. C’est pourquoi son jeu est plutôt spécifique. Si vous souhaitez incarner un personnage possédant les traits du paladin, faites attention à l’orientation donnée à votre groupe. Un manque de communication pourrait bien vous plonger dans une compagnie de brigands… Pas génial pour un paladin !

Question époque de jeu et univers, on peut très bien envisager des variantes du paladin médiéval. Il y aura toujours des valeurs, une croyance ou des opprimés à défendre après tout, qu’on soit à la Renaissance ou dans une galaxie très lointaine…

Afficher l'image d'origine
Eh oui, les Jedi son eux aussi un peu des paladins…

Et l’équipement, me demanderez-vous, fébriles. Petite liste qu’un paladin se doit de respecter à la lettre. Ou presque:

  • Une armure en plaques
  • Une arme lourde. Une longue épée ou d’autres armes de ce type
  • Un tabard montrant son appartenance à un groupe ou un culte
  • Divers insignes et des sceaux (si l’univers s’y prête)
  • Un roleplay à tout épreuve car ce rôle n’est pas très facile à (bien) incarner

Je vous épargne le destrier, difficile à utiliser en GN, si tant est que vous en ayez les capacités.

En espérant que cet article vous a apporté quelques lumières sur ce personnage à la fois très stéréotypé mais méconnu en GN et un peu complexe à jouer en GN. Et qui sait, peut-être verra-t-on dans les prochains mois un nombre croissant de paladins en jeu !

Vous jouez un paladin ? N’hésitez pas à venir partager votre expérience de jeu en commentaire !

#Bonus

2 commentaires à propos de “[Personnage] Le Paladin”

  1. Rétroliens : [Top] La crème de la crème des personnages-clichés...en med-fan - Boîte à GN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*