De retour de GN : Festival du Huis-Clos de Bruxelles

Texture_28_Steampunk

Un huis-clos chez les Belges…

Invitée gracieusement par la Fédération Belge de GN, je me suis rendue au festival du huis-clos de Bruxelles samedi dernier. Première étape, trouver l’endroit.

Afficher l'image d'origine
Je plaisante, je maîtrise le métro. 🙂

 N’étant pas familière des transports en commun de Bruxelles, c’était un peu l’aventure pour moi. Mais j’ai fini par arriver au Collège Saint-Michel, un magnifique bâtiment digne de l’univers dans lequel j’allais être plongée le temps d’un après-midi.

Afficher l'image d'origine

Après un accueil très sympathique et la vérification de ma présence sur la liste, l’heure est venue de se changer pour entrer dans le personnage. Il était en effet préconisé de ne pas venir directement costumé pour favoriser ce processus.

À la réflexion, je dois dire que ça aide à s’y mettre effectivement… Et je crois surtout que je le ferai pour les prochains GN, dans la mesure du possible évidemment.

C’était un vrai huis-clos. Passer plusieurs heures enfermée dans une pièce, c’est quelque chose d’étrange. Enfin deux pièces, mais je n’ai passé que quelques minutes dans la seconde qui faisait office de salle d’interrogatoire. On discute, on cogite, on essaie de démêler le nœud de l’intrigue, en se demandant comment ne pas se faire prendre.

Malgré le froid, je m’en suis plutôt bien sortie ! Pas arrêtée ni tuée, moi qui avais (pour une fois*) quelque chose à me reprocher. Chacun a joué son rôle à la perfection, le scénario était très bien ficelé et prenait place dans un univers que j’aime beaucoup : le Paris des Merveilles de Pierre Pevel.

* C’est en effet la première fois que mon personnage avait une part de responsabilité dans le meurtre !
Afficher l'image d'origine
*fangirl*

J’ai rencontré des joueurs hauts en couleur qui m’ont plusieurs fois fait douter de l’honnêteté de leur personnage. Les différents PNJ étaient eux aussi très bien interprétés et savaient distiller vraies informations et canulars pour pimenter l’intrigue.

#En bref

Automne est morte est un très bon huis-clos que je recommande vivement. Merci à Be larp pour l’invitation, j’espère ne pas avoir été un trop gros poids dans cette partie. Merci à Eric Stevens pour sa disponibilité et ses réponses à mes nombreuses questions d’ordre pratique, son jeu et son organisation sans faille.

Merci également à tous les joueurs qui ont contribué à la réussite de cet après-midi de jeu, en espérant vous revoir sur d’autres GN en Belgique ou en France !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*