Comment s’organiser pour une murder party qu’on a acceptée au pied levé ?

11354719_10207073814590698_1912815142_n

 

La semaine dernière, mon prochain GN était dans un mois. J’ai prévu de vous faire une petite série d’articles sur le J-15 puis J-7 avant le début du jeu. Mais les circonstances font que je participe à une murder-party/soirée enquête/huis-clos (rayez la ou les mentions interdites d’utilisation) samedi prochain, le 13 juin.

Petits conseils pour se préparer au mieux dans le temps imparti.

Vous avez entendu parler un peu tard de cette soirée enquête, mais elle était vraiment tentante et vous n’avez pas pu refuser. Vous voilà inscrit(e), vous n’attendez plus que votre feuille de personnage pour commencer à entrer dans sa peau !

Seulement voilà… qui dit soirée enquête dit époque particulière et donc le costume qui va avec. Il arrive qu’une tenue ressemblant à celles de l’époque puisse être exigée. Mais dans d’autres cas, chacun fait avec ce qu’il possède et ce qu’il peut se permettre d’acheter. L’essentiel est de ne pas être trop anachronique avec l’époque dans laquelle se déroule le jeu !

Pour les nouveaux venus, un anachronisme en GN est un élément (un objet, un vêtement ou une manière de parler) qui n’appartient pas à l’époque du jeu. Pour faire simple, imaginez Doc et Marty Mcfly dans Game of thrones. 🙂

Doc : 1,21 Gigawatts !!!! Jon Snow : Mais c’est quoi un gigawatt ? (Tu ne sais rien Jon Snow.)

Beaucoup de joueurs n’ont pas forcément le budget pour acheter ou se faire faire une tenue magnifique. Reste donc deux solutions : se confectionner soi-même sa tenue ou bien faire marcher son imagination. Bien souvent, la seconde solution est la meilleure, surtout si vous êtes aussi douée que moi avec un fil et une aiguille…

Votre placard comporte sûrement une tenue de couleur basique, noire par exemple, qui pourra vous servir de base. A moins que vous ne figuriez dans une reconstitution historique, aucun organisateur ne vous interdira le jeu sous prétexte que votre tenue n’est pas pile dans la bonne époque. C’est un jeu après tout ! Tout ce que l’on vous demandera, c’est de ne pas débarquer en tenue de tous les jours et de coller un minimum à l’ambiance du jeu.

Votre tenue peut convenir à l’ambiance, mais il convient de l’agrémenter quelque peu. Chaque époque fourmille d’accessoires typiques : l’épée pour le moyen-âge, la fraise pour la renaissance, la tête coupée pour le XVIIIe siècle (uniquement valable si vous êtes noble ou roi), canne et haut de forme pour le XIXe siècle…

Autant d’éléments faciles à trouver ou à emprunter pour parfaire votre costume. Il y a forcément des possibilités pour agrémenter votre tenue ! Si vous avez le temps, surfez sur Internet, regardez des images d’autres jeux qui ont déjà eu lieu pour vous rassurer inspirer.

Rappelez-vous que l’important est le rôle que vous serez amenés à jouer. Si votre tenue n’est pas trop anachronique, que vous vous sentez à l’aise dedans, vous n’y penserez même pas une fois entraîné dans l’intrigue !

Et le rôle alors ?

Votre rôle a été amoureusement concocté par les organisateurs. Dans une murder-party, il y a peu de personnages et chacun d’entre eux possède des traits de caractères qui lui sont propres. De plus, vous trouverez dans votre fiche des informations sur votre implication dans le crime commis. Coupable ou innocent ? Il faudra tout faire pour vous en sortir !

En cas de question ou d’interrogation sur la manière d’interpréter votre personnage, n’hésitez pas à contacter les organisateurs de la soirée. Il serait dommage de commettre un impair !

#Le Mot de la fin

La tenue est un élément incontournable de la murder-party. Néanmoins, elle ne doit pas être historique. Misez sur le sobre et les accessoires qui rappellent l’époque et tout devrait se dérouler pour le mieux.

Et surtout, amusez-vous ! GN ou murder, c’est le principal !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*