[Vidéo] Les AMHE

AMHE. C’est pas faux. Derrière cette série de lettres ne se cache pas un établissement de soins pour Gnistes à la retraite. Mais plutôt une discipline qui pourrait en intéresser plus d’un !

Plutôt que de vous décrire ce qui est si bien expliqué dans la vidéo (qui fait suite au précédent article sur le combat), quelques mots à propos de son auteur. Nota Bene est un youtuber spécialisé dans les vidéos historiques. Il parle avec plaisir des plus gros fails militaires de l’histoire, des morts les plus surprenantes des rois ou encore des records de règnes. Le tout sur un ton léger bien que sérieux.

Et maintenant, place à la vidéo que vous attendez tous !

Pour plus d’information, rendez-vous sur le site de la FFAMHE (Fédération française des Arts martiaux historiques européens)

Que pensez-vous de cette initiative ? Dites-le avec des commentaires ! 🙂

2 commentaires à propos de “[Vidéo] Les AMHE”

  1. Je ne pense pas que les Arts Martiaux Historiques Européens soient très utiles car en effet c’est tout à fait différent.
    En GN, pas de coup à la tête, pas de coup d’estoc, de corps à corps, de charge ou de coup de bouclier… à la limite ça aide pour ce qui est de la parade mais c’est tout.

    Après je ne nie pas que ce type de discipline puisse intéresser les fans d’Heroic Fantasy ou de reconstitution historique. Mais l’AMHE n’est pas à pratiquer en GN (tout comme le Kendo pour les même raisons).

    {PS: j’ai pratiqué les arts martiaux européens un peu à Lille et je suis GNiste de longue date et je suis un fan de la chaine Nota Bene ^^)

  2. Pas tout a fait d’accord Quentin. La plupart des sport de lame ont une base commune que se soit dans leur déplacement, leur parades, leur mouvement de bras, poignet,…. L’escrime de Gn comme tout sport de combat a ses règles propres mais ça ne doit pas nous empêcher de faire évoluer notre pratique. L’amhe a beaucoup a nous apprendre dans les positions de garde (bouclier, arme a deux mains), les déplacements, les changements de gardes et la rythmique du combat. La richesse de l’escrime de gn est qu’elle n’est limité que part des règles de sécurité. C’est l’occasion d’apprendre et de construire sur de nombreuse influences. Personnellement je me bat principalement a l’épée 100cm et à la rondache et une grande partie de mes gardes proviennent du manuscrit I33, une des base de l’AMHE

    😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*