La mort en GN

illu-secret

Nous sommes en mai, le printemps est là, ainsi que les beaux jours ! Il est temps d’aborder des sujets champêtres et légers.

Comme la mort en GN par exemple !

En GN, on fait souvent tout notre possible pour éviter que nos personnages meurent. Mais il arrive des moments où celle-ci semble inévitable. Trop de coups reçus pendant la bagarre, une prise d’otage qui tourne mal, un sort mal lancé… Tout peut arriver !

#Que se passe-t-il après la mort du personnage ?

Tout simplement, il n’existe plus. Certes, il existe encore dans les mémoires de son groupe, mais sa fiche de personnage est effacée purement et simplement. Selon les GN, le joueur « mort » sera invité à jouer un PNJ ou à incarner un autre personnage durant le reste du jeu. Ne vous inquiétez pas, personne ne vous laissera errer sur le GN tel un fantôme. Quoi que cela pourrait s’envisager selon le contexte !

Si jamais vous vous retrouvez mort durant le jeu, n’hésitez donc pas à faire un petit tour au pc orga afin de connaître la suite des événements et savoir ce que vous pourrez faire ensuite.

#Accepter de mourir

Jouer un personnage peut impliquer qu’il puisse mourir. Surtout si sa position est privilégiée ou que vous allez sans cesse au combat. Je sais qu’il est toujours rageant de perdre quelque chose que l’on incarne parfois depuis plusieurs années.

Si on peut comprendre que perdre un personnage est ennuyeux, il est en revanche lassant de devoir argumenter et parlementer avec des joueurs tentant d’éviter l’issue fatale pour leur personnage. Si tout est fait « dans les règles », mieux vaut accepter l’état de fait.

Je ne vous dis pas non plus de faire en sorte que votre personnage soit suicidaire, ou de vous proposer comme offrande en sacrifice à un dieu. Mais accepter la mort de son personnage peut être une nouvelle expérience de GN, et des souvenirs. Un nouveau jeu aussi, puisqu’il n’est pas donné à tout le monde de mourir en jeu.

En GN, la mort n’intervient parfois pas tout de suite. Lorsqu’un personnage n’a plus de point de vie, il arrive qu’il soit dans le coma et que son état puisse être stabilisé avec un soin d’urgence (magique ou non selon les univers). Il est donc important pour un groupe de compter un personnage possédant des compétences de soin… au cas où. Si cela peut vous empêcher de mourir après tout, il serait dommage de ne pas en profiter !

tumblr_naen77zj2E1tbo2eno3_400
Bok ok. Là on ne peut plus rien pour vous.

#Ne pas confondre immortalité et invincibilité

Je sens parmi vous des petits malins qui, si le jeu le leur permet, vont s’empresser de jouer une race « immortelle ». À ceux là, je leur répondrai qu’immortalité ne rime pas avec invincibilité. Autre part que dans l’écriture en tout cas. Un être de plusieurs siècles peut très bien mourir à cause de blessures reçues dans un conflit.
Vous êtes prévenus.

Réponse A : L’elfe ne va pas mourir, il est immortel. Réponse B : L’orc derrière lui va joliment lui ouvrir le crâne.

#Et pour éviter de mourir ?

Quelques règles de bon sens à respecter. Ne pas se promener avec ses armes au clair et une attitude hostile en provoquant les autres joueurs gratuitement par exemple. Si vous songez à vous battre, soyez sûrs de votre supériorité… ou d’avoir des amis pas loin pour vous aider !
Et rappelez-vous, un soigneur ou un médecin peut être vraiment utile dans le cas où votre nombre de point de vie tomberait à zéro !

#Quelques conseils pour gérer une mort en GN

  • Rappelez-vous que dans certains cas, celle-ci peut être évitée.
  • Si la cohérence du jeu est respectée et qu’il n’y a eu aucun abus, souvenez-vous que mourir est dans l’ordre des choses.
  • Soyez fair-play et acceptez la défaite.
  • La mort de votre personnage peut être l’occasion de créer autre chose, voire de découvrir de nouvelles opportunités de jeu !
  • Si votre personnage est décédé, rapprochez-vous des organisateurs afin de trouver la meilleure solution pour vous permettre de continuer à jouer !

La mort en GN fait elle aussi partie du jeu. Certes, elle peut être fâcheuse pour votre personnage, mais n’oubliez pas qu’elle peut aussi être la source de nouvelles expériences !

©Illustration de Mathieu Coudray. Le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson

5 commentaires à propos de “La mort en GN”

  1. Rétroliens : [TOP] Ces choses qui occupent les gnistes en jeu | Kit de survie pour un GN réussi !

  2. Rétroliens : Pourquoi le gniste radote-t-il tant les mêmes histoires ? - Boîte à GNBoîte à GN

  3. Rétroliens : Ces trucs qui devraient être interdits devant un GNiste

  4. Rétroliens : Le GN : composition ultime d'un jeu parfait - Boîte à GN

  5. Rétroliens : Petit gniste deviendra grand ! Ces questions que se pose un gniste débutant - Boîte à GN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*