[Top] Les choses qui font que le GN est un loisir irremplaçable

10811671_10205489799311306_1541876142_n

Le GN… on l’adore ! Souvent pour de multiples raisons pour lesquelles on est prêts à braver le froid et la pluie.

Petite liste de ces petits riens qui participent à la fabrication de souvenirs mémorables.

L’entraide sur le GN

Les Gnistes ne mordent pas. Ils sont même plutôt sympathiques. Qu’on ait le moindre problème, besoin d’un conseil ou d’un peu d’aide, il y aura toujours quelqu’un pour vous aider s’il en a la possibilité. Et ce en GN ou hors-jeu. Quoi en effet de plus agréable qu’un peu d’aide pour enfiler une armure, qu’elle soit médiévale ou plus récente ? Certaines sangles sont difficiles à boucler seul(e) après tout…
L’une des bases d’un GN est la convivialité entre les joueurs (et les organisateurs). Et c’est pour moi cette entraide qui génère une partie de cette convivialité.

Des moments inoubliables

Vous avez tous en tête quelques scènes qui resteront à jamais gravées dans votre mémoire. Que ce soit un évent particulièrement réussi et/ou poignant, un combat dans lequel vous vous êtes surpassé ou même une bonne soirée autour du feu de camp et d’un repas.
Même s’il était bancale, tout GN est potentiellement générateur de souvenirs inoubliables !
A vous de les créer et vous impliquant le mieux possible dedans !

Un retour à l’essentiel

Surtout pour les GN med-fan, une coupure avec notre univers quotidien ultra-connecté et technologique peut faire du bien pendant quelques heures ou quelques jours. Pendant ces moments, on apprend à tout faire soi-même comme le feu qui devient l’élément central du camp : comment l’allumer, l’entretenir. Certes, cet apprentissage n’est pas indispensable dans notre vie de tous les jours, mais j’ai personnellement l’impression que ce retour aux bases fait du bien, et nous apprend à envisager notre vie quotidienne un peu différemment.
#Anecdote : et puis il y a quelque chose de plaisant que de faire chauffer son thé sur le feu de bois…

Se détacher sur monde réel

Dans la même veine, pratiquer le GN permet de se vider l’esprit de tous les soucis que l’on peut avoir dans notre quotidien. Pas question de les abandonner bien entendu, mais de les laisser avec vos vêtements de tous les jours.
Bon, il y a parfois le GN blues, mais mettre son quotidien entre parenthèses fait franchement du bien.

Se dépasser…

… et parfois s’étonner ! Il arrive qu’on se découvre des aptitudes que l’on ne soupçonnais même pas : un talent à la négociation, à la diplomatie ou même à la bagarre. Le GN est aussi un moyen d’affronter ses blocages et ses craintes derrière le masque du personnage que l’on interprète. C’est aussi le moyen de se dépenser physiquement. Le GN est une activité durant laquelle on bouge sans cesse, on court, on brûle des calories ! Presque un sport en somme.
Que du plus je vous dis !

L’ouverture d’esprit et les capacités créatives

Le GN est une activité où l’imagination est capitale, vous le savez comme moi. Or, c’est en imaginant qu’on développe son imagination, et ses capacités créatives. Plus on pratique le roleplay, plus ou sera à l’aise avec les autres dans diverses situations. Ce n’est plus un secret pour personne, le jeu de rôle est même utilisé dans le monde de l’entreprise ! C’est un moyen de sortir de soi et de voir le monde différemment.

De belles amitiés qui naissent

Parfois même avec des personnes que l’on aurait jamais rencontré dans la vie de tous les jours. Si parfois les contacts se distendent, on a toujours plaisir à se retrouver de GN en GN, et parfois en dehors.

Le sentiment d’appartenir à une communauté

Un jour les gnistes (et les rôlistes, ne soyons pas sectaires) domineront le monde ! Le GN est un loisir de plus en plus répandu, et les lieux virtuels sont nombreux pour organiser un jeu, parler GN, échanger des astuces… Il suffit de voir les nombreux groupes sur Facebook ou le site Trollcalibur pour s’en rendre compte !

© Illustration de Mathieu Coudray

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*